mardi 24 juin 2014

Tu iras à l'école mon fils !... ou pas ???

Déjà un moment que la question de la scolarisation se pose dans notre famille... Aussi, quand nous avons eu connaissance de la projection du film "Etre et devenir" de Clara Bellar, nous avons saisi l'opportunité qui nous était offerte.

Le sujet de ce documentaire est le choix de ne pas scolarisé ni instruire (avec un programme pré-établi) ses enfants. C'est la définition du "unschooling".
La réalisatrice nous invite à suivre le récit d'expériences d'enfants et de famille en France, en Angleterre et aux USA. Certains anonymes, d'autres moins (famille Stern*).

Plusieurs points m'ont interpellé :
  • le cas de cette famille dont l'aîné a appris à lire à 12 ans alors que sa petite sœur lisait couramment dès 3 ans,
  • cette fratrie de musiciens tous plus doués les uns que les autres et dont certains ont composé symphonie et autres concertos avant même d'être en âge de voter !
  • cette jeune fille qui témoigne avoir préparé son bac entre mars et juin.. sans jamais avoir suivi un programme quelconque avant cela et qui poursuit de brillantes études scientifiques à l'université.
Quelle confiance en son enfant !
Quel détachement face à la "norme" !

Même convaincue par les apprentissages autonomes chers à John Holt* , j'avoue douter. Non pas de mon enfant. La question ne se situe pas à ce niveau là. Mais clairement de moi, de mes capacités à :
  • faire confiance à la vie et lâcher prise, 
  • trouver la disponibilité d'accompagner mon enfant au quotidien...
  • financer ce choix et en accepter les conséquences...
Je n'ai pas pu assister au débat qui suivait la projection, mais j'aurai souhaité que les échanges éclairent mes questionnements :
  • Qui choisit ? l'enfant ? A partir de quel âge est-ce un choix "éclairé", c'est à dire conscient de ce que sa vie sera et ne sera pas ? Si ce choix est celui de ses parents, alors la suprématie de l'adulte sur l'enfant pourtant décrié dans le unschooling, va déterminer la vie de l'enfant !
  • Comment être pleinement disponible sans s'oublier en tant qu'adulte, homme ou femme ? Comment conjuguer ses besoins et ceux de son enfant ?
  • Comment financer ce choix ? Est-il vraiment à la portée de tous ?

J'aurai peut-être cette chance demain, lors du café des parents organisé par Nid'Ange et animé par l'association Univers l'Enfant. Le sujet sera "Quelles alternatives à l'école ?"...

*André Stern "Et je ne suis jamais allé à l'école"
*John Holt "Les apprentissages autonomes"




1 commentaire:

  1. Comme ça résonne chez moi aussi !
    A demain à Nid'Ange !
    K

    RépondreSupprimer